lundi 9 novembre 2009

LA PENSEE DU 9 NOVEMBRE 2009

"Saint Paul définit la foi comme « une démonstration des choses qu’on ne voit pas ». Et en effet la foi nous ouvre l’accès à un monde inconnu, infiniment vaste, dans lequel nous commençons à respirer, à nous nourrir, à nous renforcer. Peu à peu, nous prenons connaissance de domaines qui nous étaient jusque-là inconnus, et alors, nous savons. C’est pourquoi il ne faut pas opposer foi et savoir, ils vont ensemble : la foi ouvre le chemin vers de nouvelles connaissances. On peut dire que la foi, c’est l’infini, et dans cet infini le savoir découpe un petit territoire. C’est la foi qui sonde l’infini, qui l’explore, qui nous lie à lui, qui nous y fait pénétrer toujours plus avant. Ainsi, notre connaissance du monde divin grandit, augmente, grâce à notre foi.
La foi précède toujours le savoir, c’est elle qui nous permet d’avancer. Pour savoir, il faut d’abord croire ; mais quand nous savons, nous n’avons plus besoin de croire, la foi nous porte alors vers un nouvel espace d’investigation. Et c’est ainsi que, peu à peu, la foi nous conduit à la connaissance parfaite."

Omraam Mikhaël Aïvanhov



Envoyer cette pensée à un(e) ami(e)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Tout commentaire doit être fait dans le respect et la dignité de chacun, merci.